Consultant national pour l’Analyse d’Offre de Services de Garde Educatifs à la Petite Enfance de 0 à 3 ans – 45 jours ouvrables


L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde, pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Pour leur sauver la vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous.

Et nous n’abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, un défenseur des droits des enfants

Afin d’apporter des solutions aux gaps et insuffisances observés, l’UNICEF organise avec le gouvernement une étude qui s’appuiera sur la cartographie des intervenants (en fonction des demandes, – offre et recherche, des enseignants, services, structures…) et interventions (fonctionnement, soutien pédagogique, les outils pédagogiques, etc). Il s’agit en effet, de vérifier la qualité d’enseignement, des offres des services de 0-3 ans dans les structures hybrides.

Comment faire la différence ?

Contexte

Les services de garde éducatifs à la petite enfance peuvent être définis ici comme un programme visant à encourager le développement sain de l’enfant et à soutenir les familles. Les meilleurs services de garde éducatifs de la petite enfance combinent soins, éducation et le développement de petite enfance. Les études ont montré que les services de garde en centre et en famille sont associés à une meilleure alphabétisation et à de meilleures compétences scolaires.

Par ailleurs, il est largement reconnu que la qualité de cette garde joue un rôle déterminant pour l’obtention de résultats positifs ou négatifs pour l’enfant. En effet, une prise en charge non parentale de mauvaise qualité peut être préjudiciable au bon développement de l’enfant et à ses relations avec ses parents, alors qu’une prise en charge de bonne qualité est bénéfique à son développement et à ses relations. En effet, les avantages de la garderie pour le développement cognitif et linguistique ne doivent pas s’accompagner de problèmes de développement social, surtout lorsque la garde est de haute qualité. Les effets de la prise en charge non parentale se manifestent au cours des deux premières années de la vie et peuvent prendre tout leur sens si l’on examine les résultats développementaux ultérieurs dans le contexte des expériences familiales et de la prise en charge non parentale.

Actuellement, dans le monde, un nombre croissant de mères travaillent en dehors du foyer et de ce fait la plupart des enfants âgés de zéro à cinq (0-5) ans fréquentent régulièrement une crèche ou un service de garderie. Il est donc devenu essentiel que les jeunes enfants de tous les milieux, en particulier ceux des milieux défavorisés, puissent accéder à des services d’éducation et de soins de qualité pendant cette période de leur vie.

Cette tendance exige d’aborder avec prudence plusieurs facettes de l’expérience de l’offre des services de garde éducatifs à la petite enfance. Il s’agit en particulier de la quantité, du type et de la qualité de la prise en charge, de l’âge auquel la prise en charge commence, et de la question de la stabilité ou du changement des soignants et des soignés. En outre, les effets de la garde non parentale peuvent dépendre des caractéristiques individuelles de l’enfant (notamment son tempérament et son sexe) et de celles de la famille – telles que le revenu, l’attitude à l’égard du travail et la qualité de la garde parentale.

A São Tomé et Principe, les enfants de moins de 5 ans représentent environ 26% de la population, selon les données du recensement de l’INE – 2012. Du MICS6 2019, on note que le taux de mortalité infanto – juvénile (taux de décès des enfants de moins de cinq ans pour 1 000 naissances vivantes) au cours de la période des dix ans précédant l’enquête, est à la baisse (ce taux est passé de 29‰ en 2005 à 21‰ en 2014 puis 14‰ en 2019). Par ailleurs, 12% des enfants de moins de 5 ans souffrent de retard de croissance et 4% sont très maigres pour l’âge.

Pour ce qui est de l’éducation des enfants de moins de 5 ans, environ 35% des enfants de 3 à 4 ans sont actuellement enrôlés dans l’enseignement préscolaire. Les variables déterminantes pour l’enrôlement des enfants dans l’enseignement préscolaire sont le niveau scolaire de la mère et le quintil de richesse de la famille. Les mères avec un niveau d’instruction élevé ont plus tendance à faire enrôler leurs enfants. Pour le quintil de richesse, les enfants du quintil plus pauvre ont un taux d’enrôlement de 19.2% alors que le taux est de 56,7% pour ceux du quintil riche (MICS6 2019).

Les principaux changements ont consisté à introduire le concept d’éducation de la petite enfance, d’une fréquentation de l’enseignement préscolaire et universelle, obligatoire et gratuite pour les enfants de 4 et 5 ans, selon la loi de base du système éducatif.

L’éducation préscolaire, à São Tomé et Principe, est de la responsabilité première de l’État, cependant, les secteurs privé et coopératif exercent de plus en plus cette activité qui vise essentiellement le développement intégral de l’enfant et sa préparation à l’entrée dans le système scolaire.

Au niveau national, il n’existe pas de séparation dans la structure d’accueil pour les enfants de 0-3 ans et 4-5 ans. En effet, les crèches et les jardins d’enfants fonctionnent dans la même structure, avec la même gestion, les mêmes orientations pédagogiques et techniques (manuels, outils…) basés sur une approche plutôt d’apprentissage que de développement de la petite enfance

Pour ce qui est de la structure, de façon générale on peut noter une tendance à l’apparition de crèches et écoles maternelles (jardins d’enfance) construites grâce aux initiatives privées.

Au niveau communautaire, certaines de ces structures fonctionnent à travers les coopératives (société civile, associations religieuses, les collectivités locales), bien que, la gestion (ressources humaines, financières et les approches et outils technico – pédagogique, etc.) soit assurée par l’État.

L’UNICEF, apporte sa contribution au gouvernement en se focalisant sur les approches et outils technico – pédagogiques pour améliorer les compétences des enseignants et l’efficacité de l’apprentissage.

Il faut toutefois relever que malgré l’implication de plus en plus grande du secteur privé et coopératif, il n’existe pas au niveau national une politique spécifique de structure et fonctionnement qui fait l’articulation avec les enfants de 0-3 et de 4-5 ans.

Méthodologie

Le consultant national, doit collaborer activement avec le consultant international pour permettre la participation des différentes catégories et plateformes de parties prenantes et services impliquées dans la réalisation des réunions, des sessions de focus groups et des rencontres de travail.

Pour faciliter le processus et avoir plus de participation de ces différentes parties prenantes, le consultant doit travailler en stricte collaboration avec le consultant international, l’équipe de l’UNICEF et du Ministère de l’Education (Direction de la Planification e de Préscolaire).

Le consultant national devra appuyer la Réalisation de la collecte des données, l´identification des acteurs/partenaires et faire les contacts avec tous les parties prenantes.

Le plan de travail sera aligné et associé aux directives du plan de travail du consultant international.

Au regard des objectifs fixés et de la durée de l’étude, le consultant national devra :

• Fournir toutes les informations nécessaires demandées par le consultant international ;

• Effectuer la collecte des données, documentation et donner ses imputs aux programmes et des initiatives majeures à analyser dans les domaines identifiés ;

• Collaborer avec le consultant international dans le processus d’analyse des données et,

• Soutenir le consultant international dans l ’organisation et réalisation de la validation technique du rapport final, avec des conclusions, recommandations finales et leçons apprises qui permet d’améliorer la collaboration entre acteurs au niveau central et décentralisé et améliorer l’ensemble du système préscolaire avec une attention particulière aux enfants de 0 à 3 ans, avec la participation des partenaires et autres parties prenantes impliqués.

Rapports

Le consultant national doit soumettre les rapports de suivi des activités (avec les tâches décrites dans les termes de référence) et le rapport final du consultant national doivent être rédigés en portugais.

Proposition financière

Selon les termes de référence, le consultant doit soumettre une proposition financière au moment de la candidature.

La proposition financière doit inclure toutes les dépenses (honoraires, communications Internet et téléphoniques, frais de transport local- (voyage aller-retour vers RAP, location de voiture pour la collecte d’informations , visite au terrain ).

Le paiement peut être effectué par deux tranches, après la signature du contrat et la présentation du plan du travail et à la fin du contrat.

Activités et livrables

Elaborer le plan de travail en stricte collaboration avec le consultant international Un plan de travail développé et valide Consultant National doit collaborer avec le consultant international pour :

– Réalisation des réunions, des sessions de focus groups et des rencontres de travail requis par le consultant international

Rapport de suivi avec des informations des chaque réunion réalisée avec différents partie prenants L’étude se déroulera sur 45 jours ouvrables et devra démarrer au mois d’ Octobre 2021. 30% au début après la présentation e approbation du plan de travail

– Collaborer avec le consultant international dans le processus d’analyse des données

– Soutenir le consultant international dans la collette de donnés financière et budgétaire de fonctionnement des jardins et créché sur la base de la contribution des parents, de la communauté, de la société civile et du budget d’Etat. des Donnés financière et budgétaire colletés pour soutenir le rapport final

– Soutenir le consultant international dans l ’organisation et réalisation de la validation technique du rapport final Le rapport du processus de validation technique de l’étude. 70% après la validation et approbation du rapport final

Total estimated consultancy costs : USD 6 000

Pour vous qualifier en tant que champion pour chaque enfant que vous aurez au minimum:

un Master ou diplôme équivalent dans un domaine lié au développement de la petite enfance, et/ou gestion de services d’accueil pour la première enfance.

Pour chaque enfant, vous démontrez :

• Avoir trois (5) ans d’expérience au minimum dans le domaine du développement de la petite enfance et/ou dans le domaine de l’éducation des enfants et de leurs familles dans des environnements sociaux défavorisés ;

• Avoir connaissance et expériences dans le domaine d’évaluation du secteur éducatif seront un atout ; • expérience innovatrice et éprouvée dans le domaine de la petite enfance

• Expérience de la collaboration avec les gouvernements et les partenaires au développement ;

• Excellentes compétences en matière de communication, de présentation, de relations interpersonnelles et de travail en équipe ;

• Aptitude démontrée à effectuer la facilitation des démarches de développement des documents de politiques multisectoriels au niveau national et au niveau déconcentré ;

  • Domine des programmes informatiques (programmes statistiques SPSS et autres en plus de la connaissance du point de vue de l’utilisateur)
  • Solides compétences en matière de présentation et de communication en français (maîtrise requise). Maitrise du portugais. La connaissance de l’anglais est un atout

Les valeurs de l’UNICEF que sont l’attention, le respect, l’intégrité, la confiance et la redevabilité.

Consultez notre cadre de compétences à l’adresse suivante

http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf

Soumission de candidature

Les candidats intéressés sont priés de postuler uniquement en ligne via le lien https://jobs.unicef.org/en-us/listing/ puis chercher la réquisition#. et y joindre en fichiers attachés :

  • Une proposition technique
  • Une offre financière forfaitaire tout inclus (y compris les frais divers tels que la communication internet et téléphonique, frais de transport et indemnité de subsistance durant la mission à Sao Tome si le consultant ne réside pas dans cette ville et lors des travaux sur le terrain)
  • Un CV indiquant les qualifications nécessaires et toute expérience pertinente ;
  • Copie du diplôme le plus élevé ;
  • Copie du passeport ou de la pièce d’identité nationale.

Tout dossier incomplet ou soumis en ligne après la date butoir (17 Octobre 2021) ne sera pas considéré.

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et recevront une réponse officielle à leur demande de candidature.

Tous nos avis de vacances sont également disponibles sur le site https://jobs.unicef.org/en-us/listing/

L’UNICEF est environnement libre de toute discrimination. L’UNICEF s’engage à promouvoir la diversité et l’inclusion au sein de son personnel et encourage tous les candidats, quels que soient leur sexe, leur nationalité, leur religion et leur origine ethnique à postuler pour faire partie de l’organisation. Les candidatures féminines qualifiées ainsi que celles de personnes qualifiées en situation de handicap sont vivement encouragées.

L’UNICEF applique une politique de tolérance zéro à l’égard des comportements incompatibles avec les buts et objectifs des Nations Unies et de l’UNICEF, notamment l’exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l’abus d’autorité et la discrimination. L’UNICEF adhère également à des principes stricts de protection de l’enfance. Tous les candidats sélectionnés devront adhérer à ces normes et principes et seront donc soumis à une vérification rigoureuse des références et des antécédente. La vérification des antécédents comprendra la vérification des diplômes et des antécédents professionnels. Les candidats sélectionnés peuvent être invités à fournir des informations supplémentaires pour la vérification des antécédents..

Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et passeront à l’étape suivante du processus de sélection.

Les personnes engagées dans le cadre d’un contrat de consultant ou d’un contrat individuel ne seront pas considérées comme des “membres du personnel” au sens du Statut et du Règlement du personnel des Nations Unies et des politiques et procédures de l’UNICEF, et n’auront pas droit aux avantages qui y sont prévus (tels que les droits à congé et la couverture d’assurance médicale). Leurs conditions de service seront régies par leur contrat et les Conditions générales des contrats de services des consultants et des contractants individuels. Les consultants et les contractants individuels sont responsables de la détermination de leurs obligations fiscales et du paiement de tout impôt et/ou taxe, conformément aux lois locales ou autres

To help us track our recruitment effort, please indicate in your cover/motivation letter where (unjobvacancies.com) you saw this job posting.