Consultant(e) individuel (le) chargé (e) de l’élaboration des modules de formation sur la protection de l’enfant et la Violence Basée sur le Genre des Forces de défense et de Sécurité, 3 mois, Antananarivo, Madagascar

UNICEF Global


L’UNICEF travaille dans certains endroits les plus difficiles du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Pour sauver leur vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous.
Et nous n’abandonnons jamais

Pour chaque enfant, un espoir

Les Forces de Défense et de Securité – FDS (policiers, gendarmes et militaires) à Madagascar, à l’instar des autres pays, font parties de la chaine des intervenants en matière de protection de l’enfant et de la lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG). Cette mission qui nécessite des connaissances et des aptitudes spécifiques ne peut être accomplie convenablement en l’absence de formations de base et continue, qui restent aléatoires et ponctuelles faute de curricula de formation avec des modules spécifiques standardisés et en l’insuffisance de pool de formateurs (centraux et décentralisés). Les membres de la PMPM et SPEM sont systématiquement formés sur ces aspects, ce qui n’est pas le cas pour les autres policiers et gendarmes qui rentrent egalement en contact avec des victimes de diverses violences y compris la VBG. Pour palier à cette situation les Directions de Police Judiciaire de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale ont fait appel à l’UNICEF pour appuyer l’élaboration des curricula de formation avec des modules harmonisés et la mise en place/formation d’un pool de formateurs centraux (qui auront les tâches d’assurer les formations des formateurs régionaux). Pour ce faire, l’UNICEF Madagascar prévoit d’engager un consultant individuel.

Le/La consultant(e) travaillera sous la supervision directe du Spécialiste de Protection de l’Enfant de l’UNICEF et en collaboration avec les membres d’un comité technique intégrant les Directions de Police Judiciaire ainsi que les Directions chargées de la Formation du Ministère de la Sécurité Publique et du Secrétariat d’Etat à la Gendarmerie, UNICEF, FNUAP, HCDH PNUD et l’OIF.

Comment pouvez-vous faire une différence ?

Objectif général
Améliorer la qualité de prise en charges des victimes de violences, y compris VBG et exploitation à travers l’élaboration des modules de formation pour les FDS harmonisés et correspondant aux normes et standards internationaux.

Tâches assignées

– Faire l’état des lieux sur les situations existantes :

i)- récolter et analyser les différents modules et présentations de formation des FDS concernant la protection de l’enfant et la protection contre la VBG au niveau national, dans les écoles de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale;

ii)- identifier les formateurs centraux disponibles et potentiels au niveau de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale.

– Faire une revue documentaire des outils de formation des forces de sécurité concernant la protection de l’enfant et la VBG existants dans d’autres pays qui peuvent servir de modèles ou être adaptés/traduits pour utilisation à Madagascar.
– Conduire des consultations avec les parties prenantes et les représentants des techniciens qui sont régulièrement impliqués dans les formations des policiers et gendarmes sur les thématiques en relation avec la protection des enfants et la VBG.
– Proposer des thématiques et éléments (par exemple le paquet minimum de services pour les survivants de VBG) à inclure dans les formations des policiers et des gendarmes concernant la protection de l’enfant et la VBG, pour les formations initiales dans les écoles et pour les formations continues en cours de profession, tenant compte des analyses des existants et des recommandations issues des consultations des parties prenantes aux formations. En particulier, les propositions de formations tiendront compte des spécificités des rôles et tâches des FDS et de leur degré d’implication dans le traitement des VBG et de la protection des mineurs (accueil/référencement/orientation) des victimes de VBG pour tout le service de FDS, prise en charge spécifiques des victimes à l’instar des services PMPM au niveau de la Police Nationale et SPEM au sein de la Gendarmerie, y compris les techniques d’audition des mineurs victimes, de psychologie et de procédure pénale policière dans le traitement de ces infractions spécifiques.
– Produire une première version des modules de formation concernant la protection de l’enfant et la VBG à soumettre aux observations et commentaires des parties prenantes.
– Préparer et animer un atelier de restitution auprès des membres du comité technique et d’autres parties prenantes.
– Finaliser les modules selon les commentaires des commanditaires et des participants à l’atelier.
– Assurer la formation des formateurs centraux sur les modules.

Livrables attendus 

– Curricula et modules de formation des FDS concernant la protection de l’enfant et la VBG;
– Cahier du formateur;
– Cahier des formés/participants;
– Rapport de formation des formateurs centraux.

Durée de la consultation
La consultation est prévue pour une durée de trois (3) mois.

Conditions de travail
Le/La consultant (e) travaillera de façon autonome et doit disposer de ses propres matériels de travail (tel que l’ordinateur et le téléphone). 

L’offre financière sera inclusive et comprenant : les honoraires, les indemnités de mission, les frais de communication, les deplacemnets en ville.

L’UNICEF organisera et prendra en charge tous les frais relatifs aux missions sur terrain. Ces coûts ne devront pas être inclus dans l’offre financière.

Echéancier de paiement

Le paiement se fera en trois tranches :
– 30 % après réception de la note méthodologique et des outils de collecte d’information;
– 50% à la réception du draft des modules;
– 20 % réception du rapport final après validation par les commanditaires.

Pour se qualifier comme défenseur pour chaque enfant, il vous faut :
• Diplôme d’études supérieures (Master) en droit, sciences sociles, psychologie, ou autres domaines pertinents.
• Avoir au minimum cinq (5) années d’expérience professionnelle en lien avec la protection de l’enfant, l’experience en justice pour l’enfant serait un atout.
• Avoir des références dans des travaux similaires.
• Maitrise des logiciels d’informatique (Word, Excel, PowerPoint)
• Bonne capacité rédactionelle.
• Bonne capacité en matière de communication et de facilitation.
• Langue : maitrise de la langue française et un bon niveau en anglais.
• Forte capacité d’analyse, de synthèse et de rédaction.

Critères d’évaluation

L’evaluation technique sera basée sur les qualifications académiques et les expertise/experience technique (70%) :
– Les qualifications académiques du/de la consultant-e- : 20%
– Expérience professionnelle en relation avec l’objet de la consultance notamment les systèmes de justice pour enfant : 20 %
– Connaissances et experience en matière d’évaluation des systèmes de justice : 10%
– Une expérience avérée dans le domaine de l’évaluation, et la documentation des service, les programmes et politiques de justice, et la justice pour enfant en particulier : 20%

L’évaluation financière sera notée à 30%

Pour chaque Enfant, vous devez démontrer…
Les valeurs fondamentales de l’UNICEF, à savoir l’engagement, la diversité et l’intégrité, et les compétences de base en matière de communication, de travail en équipe et de recherche de résultats.
Les compétences techniques requises pour ce poste sont : Analyse, planification et organisation, expertise technique, apprentissage et recherche, formulation de concepts et de stratégies
Voir notre cadre de compétences sur : http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf

Comment postuler ?
Les candidats intéressés sont priés de postuler uniquement en ligne via le lien https://www.unicef.org/about/employ/?job= et d’y joindre en fichiers attachés une lettre de motivation, CV détaillé et une copie du diplôme le plus élevé et une offre financière en USD.
Si vous avez besoin d’aide, ou avez des questions, veuillez contacter l’adresse e-mail : [email protected]

Tout dossier incomplet ou soumis en ligne après la date butoir 16 juin 2022 ne sera pas considéré.

Remarque :
Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s et participeront à la prochaine étape du processus de sélection
Nos avis de vacances sont également disponibles sur le site http://www.unicef.org/about/employ/

L’UNICEF s’engage au respect de la diversité et à l’inclusion au sein de sa force de travail, encourage tous les candidats, sans distinction de sexe, de nationalité, de religion et d’origine ethnique, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l’organisation.
L’UNICEF applique une politique de zéro tolérance par rapport à l’exploitation et l’abus sexuel, et à toute forme de harcèlement, incluant le harcèlement sexuel, et la discrimination. Tous les candidats sélectionnés devront alors être soumis à une rigoureuse vérification de références et d’antécédents.

Le candidat sélectionné est seul responsable de la validité du visa (le cas échéant) et de l’assurance maladie nécessaires à l’exécution des tâches prévues par le contrat, et ce pour toute la durée du contrat. Le candidat peut également être soumis à des exigences en matière d’inoculation (vaccination), notamment contre le SRAS-CoV-2 (Covid).

Apply now
To help us track our recruitment effort, please specify on the application form/indicate in your cover letter where (unjobvacancies.com) you saw this job posting.