COORDINATEUR.ICE D’UN PROJET DE PRISE EN CHARGE HOLISTIQUE DE VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES ET VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE.

PRESENTATION DE LA FONDATION PIERRE FABRE :
La Fondation Pierre Fabre (FPF) est une fondation reconnue d’Utilité Publique par décret en Conseil d’Etat en date du 6 avril 1999. Elle a pour mission de permettre aux populations des pays les moins avancés et à celles des pays émergents dans le monde, ainsi qu’aux populations exceptionnellement plongées dans des situations de crises graves, d’origine politique, économique et/ou naturelles, d’accéder, tant en qualité qu’en volume, aux soins et plus spécialement aux médicaments d’usage courant définis notamment par l’OMS comme essentiels à la santé humaine.

CONTEXTE :
Contexte de la zone de mission : La République Centrafricaine (RCA) est un pays enclavé, frontalier du Cameroun, du Tchad, du Soudan, du Sud Soudan, de la République démocratique du Congo et du Congo Brazzaville. Malgré ses richesses naturelles, elle figure parmi les nations les plus pauvre du monde (188ème sur 189 pays selon l’IDH, Indice de Développement Humain). L’Esperance de vie des centrafricains est de 54 ans . Le pays compte 4.9 millions d’habitants dont 600 000 à Bangui, sa capitale. Les langues officielles sont le français et le sango et les religions principales sont l’Animisme, le Christianisme et l’Islam. Le contexte sécuritaire est très volatile et les besoins humanitaires sont loin d’être couverts.
La RCA est en proie aux conflits depuis près de vingt ans. Depuis 2012, le pays connait une des plus graves crises politiques et sécuritaires de son histoire. Si les accords de Khartoum, signés le 6 février 2019, doivent contribuer à renforcer la construction de la paix en Centrafrique, la situation politique et sécuritaire reste très critique.
Dans ce contexte, les violences basées sur le genre doivent faire l’objet d’une attention particulière. Elles se manifestent sous différentes formes, dont les violences sexuelles. Si les victimes de violences sexuelles liées au conflit sont nombreuses, l’impunité entourant la commission de ces crimes et la déliquescence des structures sociales (famille, communauté etc.) laissent présager un risque accru de violences sexuelles dans les années à venir.

Présentation du projet de mise en place d’un centre de prise en charge holistique de victimes de violences sexuelles et violences basées sur le genre à Bangui : Le 28 novembre 2019, l’Agence Française de Développement et la Fondation Pierre Fabre signaient, en présence du Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix, une convention de financement afin de mettre en place un centre de prise en charge holistique des victimes de violences sexuelles et basées sur le genre à Bangui en République Centrafricaine. Ce modèle, à l’initiative du Dr Mukwege et reconnu à l’international, permet de soigner les victimes de violences sexuelles et basées sur le genre et de les aider à se reconstruire d’une façon pérenne, grâce à la possibilité d’avoir accès, à une prise en charge médicale, psychologique, socio-économique et juridique.
Depuis son ouverture en mars 2020, ce programme intitulé Nengo (« dignité » en langue sango) permet aux victimes de violences sexuelles et violences basées sur le genre, de Bangui et des provinces, d’accéder à des soins de qualité, selon un parcours coordonné, accompagné et complet, grâce à la mise en place d’un centre « Guichet unique » (One Stop Center – OSC) localisé au sein de l’Hôpital de l’Amitié et de l’Association des Femmes Juristes de Centrafrique (AFJC) à Bangui. Ce projet participe également à la prévention des violences sexuelles et basées sur le genre dans le pays. Facilité par quatre partenaires internationaux qui forment un consortium (Fondation Pierre Fabre, cheffe de file, Fondation Mukwege, Fondation Panzi, Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie), il est fondé sur un transfert de compétences sud-sud entre les acteurs congolais et les acteurs centrafricains. Le projet permettra en outre de renforcer les capacités d’un hôpital public ainsi que d’une association locale reconnue, deux structures qui sont déjà des lieux de référencement pour les victimes de violences sexuelles et basées sur le genre.
Pour faire face aux besoins significatifs à Bangui et en province, le projet Nengo, considéré comme projet référent de prise en charge holistique à Bangui, prévoit pour début 2022 de renforcer ses activités de prise en charge des victimes, de formation initiale et continue et de prévention des violences sexuelles et basées sur le genre. De fait, le projet prévoit également le redimensionnement de ses ressources humaines et un déploiement en province via la mise en place d’une unité holistique mobile, en fonction de l’évolution de la situation sécuritaire dans le pays.
C’est dans ce contexte que la Fondation Pierre Fabre, cheffe de file du projet, cherche à recruter un.e coordinateur.ice de projet afin de répondre pleinement aux exigences à tenir en matière d’exécution technique et de conformité financière, en particulier vis à vis de l’AFD. Son rôle principal sera d’appuyer la mise en œuvre du projet et d’assurer la gestion et l’organisation de la mission. Enfin, il / elle devra former une solide équipe de coordination du projet sur le terrain avec le Coordinateur projet des Fondations Mukwege et Panzi, responsable du suivi technique du modèle de soins holistique et en charge spécifiquement de la coordination des piliers médical et psychosocial ainsi qu’avec le coordinateur des piliers juridique, judiciaire et socio-économique porté par l’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie.

TYPOLOGIE DU POSTE :

Lieu de mission : Bangui et zones d’intervention dans l’arrière-pays à définir dans le cadre de la mise en place de l’unité holistique mobile.

Contrat de travail : Avec la Fondation Pierre Fabre.

Management :
– Sous la responsabilité hiérarchique de la cheffe projet de la Fondation Pierre Fabre
– Responsable hiérarchique des fonctions support de la mission (Responsable administratif et financier, Responsable logistique, Responsable Sécurité et Accès, Responsable base de données).
– En coordination étroite avec les coordinateurs techniques : le coordinateur projet des Fondations Mukwege et Panzi, responsable du suivi technique du modèle de soins holistique et en charge spécifiquement de la coordination des piliers médical et psychosocial et avec le coordinateur des piliers juridique, judiciaire et socio-économique porté par l’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie.

ACTIVITES PRINCIPALES :

Appuyer la mise en œuvre et la qualité du projet en collaboration avec les coordinateurs techniques du projet sur le terrain :

– Participer à l’élaboration de la stratégie et à la mise en place d’un plan d’action opérationnel en lien avec les coordinateurs techniques du projet à Bangui ;
– Participer à la planification, la mise en œuvre et le suivi du projet ;
– Assurer le suivi de l’état d’avancement des programmes, le contrôle de la qualité des interventions et de la bonne utilisation des ressources financières, humaines, techniques ;
– Identifier les difficultés de réalisation, prendre des mesures correctives et faire remonter les risques éventuels.

Assurer le suivi, l’évaluation, le reporting et la capitalisation du projet :

– Accompagner l’équipe technique dans le processus de collecte et remontée des données ;
– Assurer la compilation des données et la remontée rigoureuse et mensuelle des indicateurs de suivi et de performance du projet ;
– En coordination avec les coordinateurs techniques du projet à Bangui, définir un plan de suivi et d’évaluation du projet et élaborer des outils ;
– Assurer la production du rapport technique hebdomadaire (partagé à l’issu du Comité Technique Hebdomadaire), du rapport technique mensuel (présenté lors du Comité de Pilotage mensuel) et du rapport technique semestriel (présenté lors du Comité d’Orientation
Stratégique), en lien avec le responsable administratif et financier et le partage à la Fondation Pierre Fabre ;
– Participer à la rédaction des documents relatifs à la réalisation des projets (rapports intermédiaires et finaux AFD).

Contribuer au maintien et au développement des partenariats en étroite collaboration avec les coordinateurs techniques du projet à Bangui :

– Participer aux réunions opérationnelles en capitale (organisées par les acteurs humanitaires, les clusters, les bailleurs, les partenaires techniques et financiers et participer aux rencontres avec les acteurs institutionnels quand nécessaire) ;
– Prospecter et développer de nouvelles relations partenariales dans le cadre des missions de suivi exploratoire pour la mise en place des unités holistiques mobiles.

Gestion et organisation :

– Superviser l’organisation et l’administration de la mission et veiller à la révision régulière des procédures de fonctionnement ;
– Veiller à ce que les outils adéquats soient en place pour le bon déroulement du projet et dans le respect des standards humanitaires et des procédures des bailleurs ;
– Centraliser l’organisation et la planification des missions exploratoires et des missions d’évaluation ;
– Assurer la supervision des aspects logistiques ;
– Assurer la supervision des aspects administratifs et financiers ;
– Maintenir une communication régulière avec la coordination du siège de la Fondation Pierre Fabre.

Gestion d’équipe :

– Apporter un soutien aux membres de l’équipe et identifier les formations nécessaires ;
– Assurer la bonne coordination entre les personnels supports (Responsable administratif et financier, Responsable logistique et Responsable sécurité et accès, Responsable base de données) et les équipes techniques ;
– Travailler au quotidien en étroite coordination avec le responsable administratif et financier, la logistique, le responsable sécurité et les coordinateurs techniques du projet à Bangui ;
– Procéder aux entretiens annuels d’évaluation ;
– Préparer et animer le Comité Technique Hebdomadaire (CTH), Comité de Pilotage mensuel
(COPIL) et le Comité d’Orientation Stratégique (COS), en lien avec les coordinateur.ices projet FM et IFJD et le responsable administratif et financier.

Sécurité :

– En coordination avec le / la responsable sécurité et accès, assurer une analyse régulière du contexte de sécurité ;
– Veiller à la bonne application des règles de sécurité par l’équipe ;
– Sous la supervision du siège de la Fondation Pierre Fabre, trancher sur les décisions liées à la sécurité.

Ces missions sont susceptibles d’évoluer en fonction du contexte et des besoins du projet.

Expériences / Formation

Expériences :

  • Formation de niveau Master en gestion de projets, relations internationales, ou autre domaine similaire.
  • Expérience prouvée en gestion de projets (minimum 5 ans) sur des grands programmes de développement, de préférence multi acteurs et multiculturel.
  • Expérience en gestion de projets médicaux et / ou de santé publique obligatoire.
  • Expérience en gestion de consortium appréciée.
  • Connaissances et expériences sur la thématique des violences sexuelles et violences basées sur le genre appréciée.
  • Expérience de travail dans un pays en développement et/ou fragile.
  • Expérience de travail dans un contexte sécuritaire volatile et sous pression.
  • Connaissance de la zone d’affectation souhaitée.

Qualités du / de la candidat.e :

  • Excellentes compétences rédactionnelles et de communication.
  • Fortes capacités de consensus.
  • Maîtrise totale du Pack Office.
  • Capacité à évaluer les compétences en gestion de projet du personnel et à le former.
  • Rigueur professionnelle.
  • Connaissances des procédures des principaux bailleurs de fonds.
  • Très bonne capacité d’écoute.
  • Qualités relationnelles.
  • Capacité de synthèse.
  • Capacité à hiérarchiser les priorités.
  • Capacité à travailler dans un milieu interculturel et à faire preuve de flexibilité.
  • Patience et ténacité.

 Langues :

  • Parfaite maitrise du français (oral et écrit).
  • La maitrise de l’anglais est un plus.

Salaire

CONDITIONS SALARIALES : en fonction du profil.

DUREE DU PROJET : 5 ans

DUREE DU CONTRAT : CDI de chantier 3 ans / CDD

SECURITE :

▪ Mission qui s’inscrit dans un cadre contraint compte tenu du contexte sécuritaire.

▪ Poste non accompagné.

LOGEMENT : Cohabitation avec l’équipe projet en guesthouse

PRE-REQUIS : 

  • Passeport d’une validité supérieure à 6 mois au moment du départ prévu.
  • Carnet de vaccinations à jour / aptitude à voyager.
  • Visite médicale obligatoire avant la prise de poste.

 

Comment postuler

Pour postuler, merci de nous faire parvenir avant le 25 novembre 2021 votre CV et une lettre de motivation à [email protected] avec en sujet la référence « COORDO PROJET RCA ».

.hr.av-k5gsndxp-07b63d36aec9d99348061f1c7cdf9b77{
height:30px;
}

À télécharger

Fiche de poste

Fiche de poste

To help us track our recruitment effort, please indicate in your email or application letter where (unjobvacancies.com) you saw this job posting.
Veuillez indiquer dans votre candidature que vous avez consulté cette offre sur le site web unjobvacancies.com