Directeur/Directrice, Division de la Coordination de la Priorité Afrique

Organization: UNESCO - United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization


Numéro du poste : PAX 005

Classe : D-1

Secteur de tutelle : Secteur de la priorité Afrique et des relations extérieures (PAX)

Lieu d’affectation: Paris

 Famille d’emplois: Relations extérieures

Type de contrat : Engagement de durée définie

Durée du contrat : 2 ans avec une possibilité de prolongation

Recrutement ouvert à : Candidats internes et externes

Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 31-MAI-2022

 

Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme

 

RESUME DES FONCTIONS DU POSTE

Le Département Afrique – Division de la Coordination de la Priorité Afrique a pour mandat de :

  • Coordonner la coopération de l’UNESCO avec les États membres africains, les OIG et ONG africaines, ainsi qu’avec les partenaires bilatéraux et les institutions multilatérales ;
  • Assurer la coopération avec les secteurs de programme et les bureaux hors Siège pour la coordination et le suivi de la mise en œuvre de la stratégie opérationnelle pour la Priorité Afrique ;
  • Contribuer au fonctionnement du laboratoire d’idées de l’UNESCO par l’analyse contextuelle et la prospective, et
  •  Mener des activités de communication pour la visibilité des activités de l’UNESCO en Afrique.

Il exerce ses fonctions à travers (i) l’Unité des Relations avec les États membres, de la Coopération intersectorielle et des Partenariats ; (ii) l’Unité de Mobilisation Sociale et de Communication (iii) l’Unité d’Analyse contextuelle et de prospective et le Bureau de Liaison avec l’UA et la CEA à Addis-Abeba.
Le travail du Bureau de Liaison de l’UNESCO à Addis-Abeba est guidé par les décisions des organes directeurs de l’UNESCO et en conformité avec les objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 et les objectifs définis par l’Union africaine dans l’Agenda 2063. Il est en outre guidé par la stratégie opérationnelle pour la priorité Afrique adoptée (2022-2029) par la 41e session de la Conférence générale de l’UNESCO.

Sous l’autorité de la Directrice générale (DG) et la supervision directe du Sous-directeur pour la Priorité Afrique et les relations extérieurs (ADG/PAX), le/le titulaire aura la responsabilité d’assurer la coordination des activités de coopération avec les États membres et les organisations continentales et régionales africaines (UA, CEA, CERS…) et le renforcement des partenariats publics/privés en faveur de la stratégie opérationnelle pour la Priorité Afrique.

 

Il/elle sera responsable de ce qui suit :

  • Fournir une orientation stratégique et intellectuelle, assurer le leadership et la supervision du personnel de la Division ; Formuler et mettre en œuvre le programme de la Division en déterminant les priorités et l’affectation des ressources en vue d’une réalisation optimale des objectifs et des produits rendus en temps opportun. Veiller à ce que les rôles, les responsabilités et les lignes de responsabilité soient clairs pour chaque membre du personnel ; gérer, guider, développer et former le personnel sous sa supervision ; favoriser le travail d’équipe et la communication à l’antérieure de la Division et au-delà, à travers les structures organisationnelles.

 

  • Fournir à l’ADG/PAX et à la DG des conseils politiques avisés faisant autorité et un appui décisionnel expérimenté ainsi que et des solutions et possibilités d’actions sur tous les aspects liés au travail du secteur en relation avec la Priorité Afrique. Assurer la gestion des risques par l’identification précoce, l’analyse et l’évaluation des risques ainsi que le développement de stratégies et fournir des conseils à la Direction pour gérer ces risques en termes de prévention, réduction et élimination des risques inacceptables.

 

  • Guider et superviser la préparation efficace et en temps voulu de la documentation requise pour les organes directeurs de l’Organisation veillant à ce que ceux-ci sont techniquement et intellectuellement solides, clairs et objectifs, et répondent à des normes élevées de qualité incluant des données complètes et qu’ils soient conformes à la stratégie de l’Organisation. Assurer la mise à disposition en temps opportun auprès de l’ADG/PAX et de la DG des analyses politiques, des notes d’information, des « position papers » et des notes de synthèse et de discussion ainsi que des documents sur les questions de politique générale. S’assurer de l’accord des décideurs pour atteindre l ’impact nécessaire.
  • Construire des réseaux solides et développer le consensus pour des actions concertées avec le Bureau de l’UNESCO de liaison à Addis-Abeba et les autres bureaux de liaison, les bureaux hors siège et les instituts de Catégorie 1 et 2 l’Union Africaine, la Commission économiques des Nations Unies pour l’Afrique, les Communautés économiques régionales, les États membres et les délégations permanentes et représentants dans les organes directeurs, les commissions nationales. Entretenir des contacts étroits avec leurs représentants sur les questions liées à la Priorité Afrique ainsi que d’autres questions d’importance (égalité des genres, jeunesse, etc.). Inspirer l’accord des parties prenantes sur les orientations stratégiques. En collaboration avec BSP, identifier et créer des opportunités pour la mobilisation des ressources et accroitre activement les fonds extrabudgétaires pour assurer un impact maximal. Identifier, proposer et engager des partenariats multiples pour améliorer le travail de la Priorité Afrique pour obtenir des résultats et de l’impact. Préparer des propositions solides pour la collecte de fonds au niveau des gouvernements et du secteur privé.

 

  • Promouvoir et favoriser le travail de l’UNESCO et assurer la visibilité du travail accompli par le secteur de la Priorité Afrique et tous les bureaux.

 

  • Toutes autres activités additionnelles éventuellement requises pour assurer la réussite du travail de l’équipe.

 

COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)
Communication (F)
Responsabilité (F)
Innovation (F)
Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)
Planification et organisation (F)
Culture du résultat (F)
Travail en équipe (F)
Professionnalisme (F)
Aptitude à prendre les bonnes décisions (M)
Conduite et gestion du changement (M)
Création de partenariats (M)
Direction et autonomisation des collègues (M)
Développement d’une réflexion stratégique (M)
Gestion de la performance professionnelle (M)

Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.
QUALIFICATIONS REQUISES

 

Formation

  • Diplôme universitaire supérieur (Master ou équivalent) en relations internationales, sciences politiques ou d’autres domaines connexes en relation avec l’Afrique.

 

Expérience professionnelle

  • Un minimum de 15 années d’expérience professionnelle pertinente à des postes de direction appropriés assortis de responsabilités croissantes, dont au moins 5 ans d’expérience au niveau international, y compris une vaste expérience des problèmes de développement en rapport avec les domaines de compétence de l’UNESCO et la gestion multipartite.
  • Expérience des activités de plaidoyer, de la mobilisation de ressources et de la création de partenariats.
  • Expérience de travail avec des organisations régionales et continentales africaines et connaissance des différents axes de travail de l’Union africaine et des communautés économiques régionales.
  • Expérience avérée dans la conception et l’élaboration de stratégies globales pour la priorité Afrique.
  • Expérience dans les domaines des relations internationales et de la diplomatie, de la coopération multilatérale et du développement.

Aptitudes & Compétences

  • Connaissance du mandat, de la vision, de l’orientation stratégique et des priorités de l’Organisation et adhésion à ceux-ci.
  • Bonne connaissance des programmes et politiques de l’UNESCO ainsi que des politiques et institutions internationales du développement.
  • Aptitude démontrée à la planification stratégique et à la gestion, notamment capacité de gérer des programmes d’envergure et des ressources financières importantes.
  • Aptitude au leadership et sens poussé de l’objectivité et de l’intégrité professionnelle, tact, diplomatie et finesse politique.
  • Capacité reconnue de travailler en collaboration et de tisser des relations avec divers groupes d’organisations et de particuliers, des institutions concernées, ainsi que des organisations intergouvernementales et non gouvernementales, notamment à travers des réseaux ; aptitude à participer efficacement à des négociations de haut niveau avec des partenaires internes et externes.
  • Capacités d’analyse et d’organisation, notamment aptitude à établir des plans et des priorités, à les mettre en œuvre efficacement ainsi qu’à concevoir des plans de mise en œuvre.
  • Compétences avérées en matière d’administration et de gestion des ressources humaines et financières.
  • Aptitude à exercer un leadership intellectuel pour guider le personnel, et capacité de créer un climat de confiance, ainsi que de gérer, diriger et motiver un personnel nombreux et divers dans un environnement multiculturel avec tact et dans le respect de la diversité.
  • Excellentes capacités interpersonnelles et de communication et aptitude manifeste à assurer des fonctions de représentation.
  • Aptitude à communiquer efficacement et de façon convaincante, oralement et par écrit, avec un public très divers et des médias d’information.
  • Sens du discernement et aptitude à prendre des décisions.
  • Aptitude à identifier les principaux problèmes, objectifs, opportunités et risques stratégiques.

Langues

  • Excellente connaissance de l’une des langues de travail (anglais ou français) de l’Organisation et excellente aptitude à la rédaction dans cette langue et bonne connaissance pratique de l’autre langue.

 

QUALIFICATIONS SOUHAITEES

 

Formation

  • Autres diplômes ou formations dans les disciplines en rapport avec les responsabilités du poste seraient un avantage.

 

Expérience professionnelle

  • Exercer de hautes fonctions au niveau international et/ou au sein du système des Nations Unies.
  • Expérience avérée de la gestion à l’échelle internationale.
  • Expérience professionnelle acquise au sein d’environnements de travail multiculturels.

Aptitudes/Compétences

  • Vaste culture générale, bonne connaissance géopolitique de la région Afrique, solides capacités d’analyse.
  • Compétences avérées en matière de direction et de gestion, associées à une grande flexibilité.
  • Aptitude avérée à travailler efficacement à de hauts niveaux de responsabilité (gouvernements, institutions internationales…).
  • Compétence en matière de gestion et d’administration des ressources humaines et financières.
  • Sens du discernement et aptitude à prendre des décisions.
  • Aptitude à identifier les problèmes, objectifs, opportunités et risques stratégiques essentiels.
  • Excellent sens des relations humaines et aptitude à prendre des initiatives et à entretenir de bonnes relations de travail avec des partenaires de nationalités et de cultures différentes.
  • Bonne connaissance du système des Nations Unies.

Langues

  • Connaissance d’autres langues officielles de l’UNESCO (arabe, chinois, espagnol ou russe).

 

SALAIRES ET INDEMNITES

Les traitements de l’UNESCO se composent d’un traitement de base et d’autres prestations pouvant inclure, le cas échéant: 30 jours de congé annuel, allocations pour charge de famille, assurance maladie, régime de retraite, etc.

 

Pour des informations complètes sur les salaires et indemnités, veuillez consulter notre Guide concernant les prestations dues au personnel.

PROCESSUS DE SÉLECTION ET DE RECRUTEMENT

Veuillez noter que tous les candidats doivent remplir une demande en ligne et fournir des informations complètes et exactes. Pour postuler, veuillez visiter le site Web de l’UNESCO carrières. Aucune modification ne peut être apportée à la candidature soumise.

 

L’évaluation des candidats est basée sur les critères de l’avis de vacance de poste et peut inclure des tests et/ou des évaluations, ainsi qu’un entretien basé sur les compétences.  

 

L’UNESCO utilise des technologies de communication telles que la vidéo ou la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc. pour l’évaluation des candidats.

 

Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés et que les candidats à l’étape de sélection finale seront soumis à une vérification des références sur la base des informations fournies.

L’UNESCO rappelle que la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. L’UNESCO applique une politique de tolérance zéro à l’égard de toute forme de harcèlement. L’UNESCO s’est engagée à atteindre et à maintenir une répartition géographique équitable et diversifiée, ainsi que la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à atteindre une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les candidatures de ressortissants d’États membres non et sous-représentés (veuillez cliquer ici pour la dernière mise à jour) sont particulièrement bienvenues et vivement encouragées. Les personnes issues de groupes minoritaires et de groupes autochtones, ainsi que les personnes handicapées, sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité mondiale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux.

L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement.

Apply
To help us track our recruitment effort, please indicate in your cover/motivation letter where (unjobvacancies.com) you saw this job posting.